French English Italian Spanish

L'EAU : QUEL DEVENIR ?

Chacun sait que l'eau est indispensable pour la vie, et de l'eau nous en avons encore mais elle n'a plus la qualité du temps passé.
Pour mieux comprendre ce qui se passe, il faut d'abord se rappeler que l'une des principales propriétés de l'eau est son pouvoir solvant vis à vis des éléments minéraux, organiques et des gaz.

En traversant les couches de l'atmosphère, l'eau se charge des impuretés de l'air: poussières, gaz de combustion domestiques et industriels, rejets industriels.

Par ruissellement à la surface du sol, l'eau se charge des débris solides (roches, végétaux, animaux) puis elle dissout les substances solubles de la surface (produits de décomposition des végétaux, déjections animales, certains minéraux, mais également rejets de l'activité humaine, urbaine, industrielle et agricole). Par infiltration dans le sol, son pouvoir solvant s'exerce sur les roches avec lesquelles elle est en contact. Ainsi, l'eau puisée dans le milieu naturel aura des compositions variées et variables et l'augmentation de la pollution de notre environnement contribue à la dégradation chimique, physique et structurelle de l'eau de consommation. pour laquelle la Commission Européenne de Bruxelles a tiré la sonnette d'alarme.

La concentration des produits chimiques (matières de synthèse) issus de nos activités urbaines, industrielles et agricoles fait monter progressivement les quantités de substances indésirables au delà des normes légales françaises et bien au delà des normes préconisées par l'O.M.S. Le plus inquiétant est, que ces molécules sont en nombre croissant (on peut en dénombrer aujourd' hui plus de 3000 dont seulement 100 ont été passées en revue) et surtout que les effets dus à leur combinaison sont encore mal connus.

Il faut bien sûr rajouter à cela, l'ensemble des produits chimiques utilisés pour traiter l'eau dans le processus de potabilité tel que le chlore dont l'effet oxydant accélère notre vieillissement cellulaire et prépare aux maladies cancéreuses. Parmi les métaux lourds, le problème du plomb est préoccupant mais le mercure ou le cadmium peuvent, même à l'état de trace si ils sont combinés, être plus dangereux qu' une seule surcharge de l'un d'entre eux.

Les minéraux contenus dans une eau bue au quotidien, même, s'ils apparaissent moins dangereux, peuvent néanmoins entraîner de très gros désagréments. En effet le calcaire contenu dans l'eau n'a jamais aidé à la calcification car non assimilable par le corps humain dans son état naturel (il faut une pré-assimilation par les végétaux pour y parvenir) mais au contraire, s'il est ingéré quotidiennement pendant des années, il va envahir notre organisme comme le tartre dans les canalisations et induire des effets secondaires tel que l'artériose sclérose calcaire.

Face à cette agression physico-chimique le corps humain doit lutter mais son effort ne s'arrête pas là, il doit remodifier la structure dénaturée de l'eau. En effet les eaux triturées et javellisées sont pour la plupart à tendance "monomère" (une seule molécule) et correspondent donc aux caractéristiques physiques des eaux mortes. L'organisme doit alors les rendre à tendance " trimère " et donc réaliser un effort pour puiser dans son propre métabolisme l'énergie nécessaire à cette conversion.

Malheureusement, l'eau que nous ingérons aujourd' hui n'est plus biocompatible.

Reste au consommateur à fabriquer lui même son eau pure et vitalisée. L'osmoseur et le dynamiseur sont aujourd' hui les moyens les plus performants pour produire cette eau. Le procédé d'osmose inverse consiste à faire passer, sous la pression du réseau, les molécules d'eau à travers une membrane semi-perméable (filtration au dix millième de micron) en éliminant les métaux lourds , les nitrates, les pesticides, les herbicides, la dioxine, les hydrocarbures, le calcaire ..etc..., c' est à dire 95 à 98% des contaminants dont nous avons vu précédemment les méfaits.
Cette eau possède un Ph légèrement inférieur à 7, une forte résistivité (supérieure à 30 000 ohms) , et un rH2 proche de 23 (1), ce qui lui confère les caractéristiques équivalentes aux meilleures eaux naturelles de Montagnes Volcaniques.

Le dynamiseur (élément optionnel) va recréer un effet vibratoire proche de celui d' une eau naturelle. Cet effet est obtenu par le passage de l'eau osmosée sur un grès naturellement chargé en minéraux et en quartz. Cette solution permet donc d' obtenir une eau biocompatible pour un prix de revient de l' ordre de 0,28 Frs le litre tout en vous libérant de la terrible corvée de l'achat, du transport et du recyclage des bouteilles d'eau

Dans le cas d'eau fortement chargée en calcaire, il est conseillé, pour protéger les tuyauteries de maison, les appareils ménagers et l'Osmoseur, d'installer une station d'affinage par résine échangeuse d'ions (seul procédé réellement fiable).

C'est dans cet état d'esprit et muni de notre expérience de concepteur et fabricant d'osmoseurs professionnels que nous pouvons vous proposer des solutions performantes adaptées à vos besoins spécifiques de traitement de l'eau (réseau, puits, forage, citerne d' eau de pluie). -YM-

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : DE L'EAU PURE AVEC L'OSMOSE INVERSE »

Newsletter

logo 251

1, Rue de l'Hôtel de Ville
38630 Les Avenières

E. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

T.  04 74 97 73 84

C.  06 71 04 02 75